Ouvert au public du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 16h30 à 18h30

02 99 96 90 21
Chapelle Saint Joseph

Patrimoine

L’église Saint Martin de Vertou

Monsieur l’Abbé GOURDIER, Recteur du PERTRE de 1819 à 1873, a été L’instigateur, promoteur de cet ensemble Eglise et Clocher. Cette construction commença en 1863, le clocher fût terminé vers 1873, la flèche s’élève à 81 mètres, surmontée de la croix, du coq, et du paratonnerre.

Lire la suite …
Chapelle Saint Joseph

La Chapelle Saint Joseph

La Chapelle Saint Joseph se situe aux Drubles, sur la route de Brielles. Elle fut construite dans la première moitié du XVIème siècle en l’honneur des Saints Sébastien, Roch, Mare, Gorgon, Mathieu et Claude.

Lire la suite …
Chapelle Saint Leonard

La Chapelle de Saint Léonard

La Chapelle de Saint Léonard a pour origine une légende. Un charretier du Pertre, passant en ce lieu vers la fin du XVIème siècle, promit de se convertir s’il réussissait à sortir son attelage du bourbier dans lequel il était enfoncé. Sa prière fut exaucée, mais il fut étranglé peu de temps après, avec la chaîne de sa charrette.

Lire la suite …
Chateau Bel air

Le château de Bel Air

Grand et beau château reconstruit au début du siècle, dans un style sobre et sévère. Cette propriété appartient depuis 2 siècles à la famille de Legge de Kerlean qui l’habite encore.

Forêt

La forêt de Le Pertre

D’une superficie actuelle de 1500 hectares, la forêt du Pertre était autrefois beaucoup plus étendue. Elle est aujourd’hui, pour une grande partie privée et fermée au public. Toutefois, il est possible de la longer grâce à un chemin de randonnée.

Plan d eau

L’espace de loisirs

L’espace de loisirs offre un moment de détente : jeux pour enfants, city stade, tables de pique-nique …

Lire la suite …

Le calvaire Hurtrelle

Le calvaire du Pertre, dit Hurtrelle, a été érigé après la Première Guerre Mondiale par Mme Hurtrelle en mémoire de son fils, mort sur le champ de bataille à l’âge de 20 ans. Sur sa base on peut lire « à la mémoire de M. Albert Hurtrelle, victime de la guerre et de son devoir, 1895-1915. Sa mère en pleurs, que Dieu seul console ». Véritable lieu de commémoration des morts de la guerre, ce calvaire est un symbole de la commune du Pertre et un sublime témoignage d’amour d’une mère pour son fils.

Ce calvaire marque aujourd’hui le début de 3 magnifiques chemins de randonnée, le bruit des pas des randonneurs remplacent désormais celui des pas et des prières des enfants processionnaires.